La passion de l'astronomie !

Imagerie à haute résolution

 

 

Astrocosmos

Astrocosmos.

Portail belge francophone sur l'Astronomie et les Sciences
  1. Le 14 septembre, la sonde japonaise KAGUYA (SELENE) a été lancée par une fusée H-IIA depuis le Tanegashima Space Center. Cette sonde, destinée à l'étude de la Lune, se compose d'un orbiteur principal (qui travaillera sur une orbite à une altitude de 100 km au-dessus de la surface lunaire), d'un satellite de relais (destiné à retransmettre les communications entre l'orbiteur principal et la Terre) et d'un satellite destiné à l'étude du champ gravitationnel autour de la Lune.

    Les objectifs principaux de la mission sont la compréhension de l'origine et de l'évolution de la Lune et l'observation de celle-ci afin de l'utiliser dans le futur.

    Source : JAXA

    Vince

  2. Dans ma news du 25/07, je vous annonçais les difficultés auxquelles étaient confrontés les robots américains Spirit et Opportunity (les Mars Exploration Rovers) à la surface de la planète Mars. Des tempêtes de poussière obscurcissaient le ciel au-dessus de ces robots, diminuant de façon importante la lumière qu'ils recevaient et donc l'électricité que pouvaient produire leurs panneaux solaires.

    La situation s'est améliorée depuis : les cieux se sont éclaircis et les deux robots (qui ont survécu à l'épreuve !) ont pu reprendre leurs déplacements sur la surface martienne... Opportunity explore ainsi à présent l'intérieur d'un cratère du nom de Victoria.

    Source : NASA

    Vince

  3. La navette spatiale américaine Endeavour a atterri avec succès le 21 août à 16h32 GMT en Floride.
    Pour plus d'informations sur la mission STS-118 qui s'achève ainsi, consultez mes news des 12/08, 19/08 (1) et 19/08 (2).

    Source : NASA

    Vince

  4. La navette spatiale américaine Endeavour (mission STS-118) s'est décrochée aujourd'hui à 11h56 GMT de la station spatiale internationale (ISS) en vue de rentrer sur Terre.

    Pour plus d'informations sur la mission STS-118, consultez mes news des 12/08 et 19/08.

    Source : NASA

    Vince

  5. La mission STS-118 de la navette spatiale américaine Endeavour (dont je vous parlais le 12/08) se poursuit.

    Le 13 août, les astronautes Dave Williams et Rick Mastracchio ont effectué la deuxième sortie extravéhiculaire de la mission. D'une durée de 6 heures et 28 minutes, elle a permis de remplacer un gyroscope défectueux servant au contrôle de l'orientation de la station spatiale internationale (ISS).

    Le 14 août, une nouvelle plate-forme externe de stockage a été attachée à la structure P3 de la station. L'installation de cette plate-forme s'est faite à l'aide des bras robotisés d'Endeavour et de l'ISS et n'a pas nécessité de sortie extravéhiculaire. Les deux autres plates-formes externes de stockage de l'ISS, installées l'une sur le laboratoire Destiny et l'autre sur le sas Quest lors de missions précédentes, avaient au contraire été mises en place au cours de sorties extravéhiculaires d'astronautes...

    Le 15 août, la troisième sortie de la mission a été effectuée par Rick Mastracchio et Clay Anderson. D'une durée de 5 heures et 28 minutes, elle a permis de poursuivre les préparatifs au déplacement de la structure extérieure P6 (déplacement prévu au cours d'une prochaine mission de navette). Cette sortie a été écourtée, le gant gauche de Mastracchio ayant été endommagé.

    Le 18 août, une quatrième et dernière sortie spatiale a été réalisée par Dave Williams et Clay Anderson. D'une durée de 5 heures et 2 minutes, elle a notamment permis l'installation d'un emplacement permettant de stocker sur la station l'extension du bras robotisé de la navette. Au cours de cette sortie, deux éléments d'une expérience étudiant les effets de l'environnement spatial sur divers matériaux ont également été ramenés à l'intérieur de la station (en vue de leur retour sur Terre à bord de la navette).

    Sources :
    NASA (1)
    NASA (2)

    Vince

  6. La navette spatiale américaine Endeavour a décollé le 8 août à 22h36 GMT depuis la Floride pour sa mission STS-118. A son bord se trouvaient 7 personnes : Scott Kelly (USA, commandant), Charles Hobaugh (USA, pilote), Tracy Caldwell (USA, spécialiste de mission), Richard Mastracchio (USA, spécialiste de mission), Dafydd Williams (Canada, spécialiste de mission), Barbara Morgan (USA, spécialiste de mission) et Benjamin Alvin Drew (USA, spécialiste de mission).

    Endeavour s'est arrimée à la station spatiale internationale (ISS) le 10 août à 18h02 GMT. Son équipage a ainsi rejoint, pour quelques jours d'opérations communes, celui de l'ISS, composé de Fyodor Yourchikhine (Russie, commandant), Oleg Kotov (Russie, ingénieur de bord) et Clay Anderson (USA, ingénieur de bord).

    Le Station-to-Shuttle Power Transfer System (SSPTS) a été activé. Ce système permet à la navette d'utiliser de l'énergie produite par la station.

    Le transfert de ravitaillement et d'équipement de la navette vers la station a commencé.
    Par ailleurs, une sortie extravéhiculaire a été effectuée hier par Rick Mastracchio et Dave Williams. D'une durée de 6 heures et 17 minutes, elle a permis d'installer la nouvelle structure S5 (apportée par la navette) à l'extérieur de la station et de replier un radiateur de la structure P6 (en vue du déplacement de cette dernière, prévu pour le mois d'octobre).

    Mastracchio et Williams doivent effectuer une deuxième sortie demain, afin de remplacer un gyroscope défectueux servant au contrôle de l'orientation de la station.

    Source : NASA

    Vince

  7. Un petit mot pour signaler que le vaisseau cargo russe (inhabité) Progress 26 lancé le 2 août de Baïkonour (Kazakhstan) s'est arrimé aujourd'hui à 18h40 GMT au module Pirs de la station spatiale internationale (ISS).

    Sources :
    NASA (1)
    NASA (2)

    Vince

  8. Lancement de Phoenix. Source : NASA Le 4 août à 9h26 GMT, une fusée Delta II tirée de Cape Canaveral (Floride, USA) a lancé la sonde américaine Phoenix à destination de la planète Mars. Je vous propose ci-contre une photo de ce lancement.

    Cette sonde doit se poser le 25 mai 2008 en un point de la surface martienne situé à 233 degrés de longitude est et 68,35 degrés de latitude nord (soit à une latitude correspondant sur Terre à celle du nord de l'Alaska).
    Dans cette région polaire, Phoenix devra étudier les conditions météorologiques, récolter et analyser des échantillons de sol, rechercher des preuves de fonte périodique de la glace martienne et étudier si le sous-sol de cette région a constitué à une certaine époque un milieu favorable à une vie microbienne.

    Lors de sa phase de descente dans l'atmosphère martienne, Phoenix transmettra des informations en direction de deux sondes américaines déjà actuellement en orbite autour de Mars. La NASA a demandé que la sonde européenne Mars Express, elle aussi en orbite martienne, suive également cette phase critique de la mission de Phoenix. Mars Express pourra à cette occasion utiliser l'un de ses instruments, destiné à l'origine à lui permettre de communiquer avec l'atterrisseur Beagle 2 qu'elle avait elle-même largué en direction de la surface martienne mais dont la mission s'était hélas soldée par un échec.

    Phoenix est la première des "Mars Scout Missions", sélectionnée parmi plusieurs propositions en 2003 (comme annoncé dans notre news du 05/08/2003).
    Elle utilise la structure d'un atterrisseur construite pour une mission qui devait avoir lieu en 2001 mais qui avait été annulée avant son lancement.

    Sources :
    NASA (1)
    NASA (2)
    NASA (3)
    ESA

    Vince

  9. Lancement du Progress 26. Source : NASA/Mark Bowman Le vaisseau cargo russe inhabité Progress 26 a été lancé le 2 août à 17h34 GMT à destination de la station spatiale internationale (ISS), à laquelle il apporte du ravitaillement : air, eau, carburant... mais aussi des pièces de rechange pour les ordinateurs russes qui ont connu récemment quelques problèmes (voir notre news du 22/06).

    Le Progress 26 doit s'arrimer aujourd'hui au module Pirs de l'ISS.

    Signalons également que l'un de ses prédécesseurs, le Progress 24, a été décroché récemment de l'ISS. Rempli de déchets, il a été désorbité afin d'être détruit lors de sa rentrée dans l'atmosphère terrestre.

    Je vous propose ci-contre une photo du lancement du Progress 26...

    Sources :
    NASA (1)
    NASA (2)

    Vince

  10. Le 23 juillet, deux membres de l'équipage de la station spatiale internationale (ISS) ont procédé à une sortie extravéhiculaire d'une durée de 7 heures et 41 minutes au départ du sas Quest de la station.

    Au cours de cette sortie, Clay Anderson (USA) et Fyodor Yourchikhine (Russie) ont effectué diverses tâches liées à la poursuite de la construction de l'ISS. Ils ont, entre autres, décroché de la station un réservoir dont elle n'avait plus besoin depuis l'activation, en décembre dernier, du système permanent de refroidissement de l'ISS. Ce réservoir devait être décroché avant le déplacement prévu de la structure extérieure P6.

    Source : NASA

    Vince