La passion de l'astronomie !

Imagerie à haute résolution

 

 

Franceinfo (santé)

Franceinfo (santé).

Franceinfo - Santé
  1. Le Conseil constitutionnel a validé, jeudi, la loi organisant la sortie de l'état d'urgence sanitaire à partir du 11 juillet. Il en a toutefois livré une lecture restrictive.
  2. Alors que le président du conseil départemental de Mayenne dit craindre un mauvais impact sur le tourisme, Florian Bercault veut "donner la priorité à la sécurité sanitaire".
  3. Le conseil scientifique s'inquiète d'un relâchement des Français. Avec l'été et les vacances, nous avons tendance à oublier le port du masque et moins respecter les gestes barrière. Tout cela nous rend vulnérable face au virus, et à une possible reprise de l'épidémie. 
  4. Promis par Emmanuel Macron, le plan massif pour l'hôpital commence à se dessiner. Après sept semaines d'intenses négociations, le Ségur de la Santé a abouti à un projet d'accord avec une enveloppe de 7,5 milliards d'euros et une augmentation minimale des salaires de 180 euros nets. 
  5. Depuis jeudi 9 juillet, le masque est obligatoire dès la sortie du domicile en Catalogne
  6. La situation sanitaire est préocuppante dans le département qui recense 219 cas. C'est quatre fois plus qu'il y a deux semaines. Le maire de Laval a déjà pris des mesures pour limiter les rassemblements.
  7. Les enfants sont en vacances depuis près d'une semaine. Des vacances qui vont parfois leur permettre de travailler pour rattraper le retard provoqué par le confinement. Certaines colonies de vacances proposent des jeux, des loisirs mais aussi des cours.
  8. Le prix des carburants a baissé après un petit rattrapage post-confinement. Faut-il s'attendre à ce que l'essence et le diesel se stabilisent à un niveau bas ?
  9. Avec la crise économique résultant de l'épidémie, les reprises d'entreprises sont de plus en plus nombreuses. Les sociétés qui survivent profitent des taux bas et des prêts garantis par l'État pour acheter celles en difficulté.
  10. La cérémonie militaire prévue en format réduit sur la place de la Concorde, à Paris, comprendra un hommage aux soignants et à la société civile.